Compostage herbarium écoliers 2 1La Communauté de Communes de la Baie de Somme Sud assure la collecte des ordures ménagères ainsi que la collecte des déchets recyclables, en porte à porte. Les habitants ont également la possibilité d'apporter verre, plastique et papier dans les containers de leur village.

Par ailleurs la communauté de communes incite les habitants à valoriser les matières organiques par le compostage. Comment ? 

  •  Mise à disposition de composteurs de 420 à 1050 litres selon la superficie du terrain. Le prix est fixé à 20 euros la première acquisition.
  • Installation de composteurs partagés (à Mons Boubert et dans des quartiers de Saint-Valery-sur-Somme). Vous souhaitez un composteur dans votre quartier ? contactez notre technicien en charge de la prévention des déchets.
  • Organisation d'ateliers sur les bonnes pratiques du compostage (notre photo)
  • Acquisition de poules composteuses moyennant une participation de 2 euros les 2 poules.

 

 

Liste des emballages recyclables 

  • Les bouteilles et flacons plastique vides  (A lire : LES ECHOS Avril 2016 - n° 37 et Juin 2016 - n° 38) IMG 7587 1
  • Les bouteilles, flacons alimentaires vides, bocaux en verre
  • Les briques alimentaires vides
  • Les emballages vides en acier et aluminium (boîte de conserve, cannette...)
  • Les journaux, magazines, revues, journaux et suremballages en carton (débarrassés de leur film plastique), livres, annuaires, enveloppes.
  • Les emballages souples et films plastique, les barquettes polystyrène, pots à yaourt, boîtes de poudre chocolatée, tubes à dentifrice. Inutile de laver les emballages, il suffit de bien les vider.

 

Nos poubelles à la loupe

Les déchets biodégradables représentent plus de 30% de nos déchets, qui sont essentiellement des déchets d'épluchures ou de reste de repas. Une grande partie de ces déchets peuvent être compostés.

Pour limiter le gaspillage alimentaire la Communauté de Communes a mis en place le Gourmet Bag dans les restaurants ; une solution simple et efficace pour finir son assiette à la maison. Des boîtes hermétiques et des stickers  sont ainsi remis aux professionnels des métiers de bouche qui adhèrent à la démarche (notre photo). 2015 09 17 14.27.15 web

Les emballages valorisables, bouteilles et flacons plastiques, papiers cartons, boîtes de conserve, cannettes en aluminium constituent 35% du contenu de nos poubelle en volume.

Le verre représente plus de 10% du volume de déchets alors que celui-ci est recyclable à l'infini.

Le textile représente 2% du volume alors qu'il peut faire l'objet de dons ou de valorisation.

Au final, seuls 20% de déchets résiduels seraient véritablement à enfouir. Il est donc possible de réduire ce pourcentage en pratiquant des gestes malins pour réduire les déchets.

Pourquoi trier ?

Le tri sélectif des déchets ne doit pas être pris comme une contrainte mais comme un sentiment de pouvoir agir pour le développement durable de la société. Il permet de :

  • Réduire le poids des déchets destinés à l'enfouissement
  • Sauvegarder les ressources naturelles non renouvelables : l'aluminium est obtenu à partir de bauxite, l'acier à partir de coke et de minerai de fer, le plastique est fabriqué avec du pétrole, le verre avec du sable, le papier-carton avec du bois d'éclaircie et de l'eau. Grâce au tri, le recyclage préserve et évite le gaspillage des ressources naturelles souvent non renouvelables et parfois acheminées à travers le monde entier. La matière recyclée n'est pas une matière de second choix et peut être très souvent réutilisée à l'infini comme le verre et l'acier.
  • Economiser de l'énergie : les produits exigent beaucoup plus d'énergie lors d'une première production que pour une production issue du recyclage. Chaque geste de tri a donc une conséquence directe sur les économies d'énergie.
  • Réduire la pollution : Les matériaux recyclés limitent les émissions de gaz à effet de serre.
  • Créer des activités nouvelles et développer l'emploi : le recyclage développe de nouvelles activités porteuses d'emplois. Il joue un rôle indispensable pour l'économie nationale puisqu'il représente environ 40% des approvisionnements de l'industrie française.
  • Adopter un comportement éco-citoyen : le tri n'est pas une obligation mais une nécessité. Il mobilise de plus en plus d'habitants qui agissent pour la collectivité et s'engagent afin de préserver durablement leur cadre de vie.